Que ce soit par dialogues simultanés de textes et d’images avec Michel Butor ou seul avec lui-même, Luc Joly crée des oeuvres d’émotions, de sensations et de caractères humains. « Pourquoi ma passion pour le portrait ? ». Pas d’autre raison, dit-il, que la présence de la vie dans ce miroir de l’âme et le miracle que cette vie se fixe dans l’œuvre, l’anime, puis se met à parler. Une géométrie de l’intériorité existe, innée et intemporelle.

Whether in a simultaneous dialogue of texts and images with Michel Butor or alone by his own, Luc Joly creates works of emotions, feelings and human characters.”Why do portraits fascinate me?” For no other reason, he says, than the presence of life in the mirror of the soul and the miracle where life appears, settling in the artwork, to animate it, operating an inner-geometry, which is innate and universal.