1933     Naissance a Genève, le 11 mars.

1952     Maturité scientifique. Immatriculation à l’École normale de dessin et en faculté de Lettres à Genève (à cause d’une prédilection pour le roman, «qui doit être un ensemble cohérent d’images mentales»).
Enseignants : Jean Leymarie, commentateur émérite de l’art, et Luc Bois, futur « père initiateur » du Groupe Écart, Genève.

1956     Diplômes et licence d’enseignement. DIP Genève.

1956     Enseignements : École des Arts Décoratifs, Collège Calvin et École Technique Supérieure à Genève.

1956     Stage à l’École des Beaux-Arts de Paris.

1956     Séjour à Rome, de même qu’en 1972 et 1974.

1958     Dès cette année, voyages et séjours en Amérique du Sud, à Amsterdam, Athènes, Barcelone, Berlin, Budapest, Copenhague, Goa, Hiroshima, Kyoto, Le Caire, l’Egypte, Le Québec, Madrid, au Maroc, à Mexico, Bombai, Oslo, Prague, aux USA, à Vienne, en Suisse et autour d’elle.

1958     Achat de la « Maison des Piverts » à Thônex, Genève.

1960     Rencontre, entretiens et amitié avec Rainer Michael Mason, futur Conservateur du Cabinet des estampes du Musée d’art et d’histoire de Genève, futur préfacier de « Structure » et de « Forme et signe ». Rainer M. Mason:  «Quelques bonheurs ne suffisent pas pour faire de l’art», à propos de diverses expositions locales.

1964     Rencontre de Marika Malacorda, qui jouera un rôle très important à Genève pour la reconnaissance de l’art contemporain, avec I’aide généreuse du mécène André L’Huillier, à la table duquel Luc Joly rencontra John Armleder, Ben, Daniel  Filliou, Olivier Mosset, jean-Pierre  Pincemin ou Anne et Patrick Poirier et d’autres acteurs de l’art contemporain.

1968     Découverte de Roublev, à la Galerie Tretiakov à Moscou, et l’art des steppes au Musée de l’Ermitage de Léningrad, redevenu St-Pétersbourg après la dissolution de l’URSS..

1969     Conversation avec Cesar Baldaccini (César) à la Galerie Sonia Zannettacci.
César : « Je suis autodidacte, alors Surréalisme ou Nouveau Réalisme, je m’en tape ! ».

1970     Concours Boris Oumansky, Musée de l’Athénée, Genève. « Le meuble créé par I’artiste ». Prix:  Gérald  Ducimetière,  Markus  Raetz,  Luc  Joly, etc.

1971     Pressenti pour assumer la direction de l’École des beaux-arts de Genève ou le décanat de l’École des Arts Décoratifs, Luc Joly refuse pour créer « l’Atelier de Structuration »  de l’École Supérieure d’art visuel de Genève (ESAV).

1971     Contribution r6guliere depuis cette ann6e au Centre de documentation sur l’art contemporain et l’Institut suisse pour l’étude de l’art à Zurich.

1972     Kassel, Documenta. Rencontre puis correspondance avec Harald Szeemann et lngeborg Lüscher. Harald Szeemann : « L’art n’existe pas hors d’une société, mais il est individuel. Le seul vrai problème est sa diffusion, forcément codifiée ».

1972     23 novembre, de 12h45 à 13h, Place du Molard à Genève : essai sur l’urbanisme et le mouvement des gens en ville (photos et film). « Perception, Prospection, Structuration ».

1972     Rencontre et amitié avec Egon et Adelina von Furstenberg qui inviteront Andy Warhol pour inciter la Ville de Genève à créer un Centre d’art contemporain.

1973     (jusqu’en 1975) Projets de fontaine en polyvinyle transparent et incolore pour la Ville de Genève (projet non reçu).

1973     Rencontre et amitié avec Helmut Federle et Alighiero è Boetti à la Galerie Eric  Franck, Genève.

1974     (du 3 au 8 avril) Traversée à pied de Temuco, Chili, à San Junin de los Andes, Argentine, pendant la grève générale contre la dictature du Général Pinochet.

1974     Rencontre à Buenos Aires de Jorge Luis Borges, de Mario Botta, d’Adolfo Perez Esquivel (Prix Nobel de la Paix) et de Jorge Glusberg, créateur du Centro de Arte y Comunicación. Calle Viamonte BsAs.
Dialogue par images avec les peintres argentins Eduardo Medici et Miguel Melcon. Exposition au Centro de Arte y Comunicación.

1975     Rencontre et amitié avec Charles-Georges Duvanel, cinéaste, qui d6cède clans le lit voisin de Luc Joly, patient militaire pour un ictère (badge jaune de motard) à l’H6pital universitaire, Genève.
Hernie discale. Un mois d’immobilité, syncope, expérience de mort imminente : le tunnel lumineux. Conception et mise en route du livre « Structure ».

1976     Séminaires donnés: Rhode Island School of Design, USA.  Escuela de Bellas Artes, Costa Rica.
Année sabbatique. Enquête sur l’origine probable de la géométrie, auprès de personnes de tous âges et de toutes cultures, rencontrées pendant quatre mois en Europe et dans les Amériques, dont des lndiens Carajas au Mato-Grosso. Résultat publié in « Forme et Signe ».

1978     Lors de l’exposition « Rencontre avec… une géométrie de la vie » dialogues avec René Berger, directeur du musée, Michel Thévoz, conservateur, et Claude Monnier-Raball, directeur de l’École des Beaux-Arts de Lausanne.
Rencontre, échange et correspondance avec Benjamin Vautier (Ben) à la galerie Écart :        « A letter from  Berlin ».
Il se démarque de Support-Surface : « Un manifeste a été rédigé, donc l’art de Filliou disparaît puisqu’il est décrit ».
Discussions sur « les archétypes stables et ceux que la société modifie avec Chérif Defraoui lors de son exposition « Rooms. Lieux de mémoire » au Centre d’art contemporain et à la Fondation Patiño à Genève.
Discussion avec John Cage, Cherif Defraoui et Catherine Queloz, ESAV, Genève. John Cage ;  « Le hasard donne la liberté totale de faire, de dire et de créer. Il alimente la création comme tout ce qui semble indéterminé ». Cherif Defraoui : « Le hasard demeure clans les archétypes des comportements inconscients ». Luc Joly : « Einstein parle de Dieu incognito «

1979     « L’lmpact » de mars, Genève : article de Mady Epstein, plus de trente reproductions sur L J..

1981     Conception et montage de l’exposition itinérante de la Société Biblique Romande à Neuchâtel.
Obtention de la Ville de Genève et de la Société Générale d’Affichage de dix emplacements permanents d’estampes clans les rues de la ville. Inauguration de cette pratique nouvelle par Meret Oppenheim, invitée par Luc Joly. Correspondance et conversation au sujet du surréalisme.
Rencontre de Franz  Eggenschwyler à la Galerie Anton  Meier, correspondance.

1982     Télévision Suisse Romande. Conception d’un jeu fondé sur la culture : «Pensez à…».

1982     Ecole Tronchet, Thônex, Genève. Décor du préau par un réseau de routes dessinant une mère et son enfant.

1983     Guest Lecturer in The Fine Art Department of Bezalel Academy of Arts and Design, Jerusalem:  « Form, Meaning and Usage:  Geometry as a Language ».
Texte, musique, image et danse avec Emile Ellberger, Bernard Falciola, Serge Golovine et Monique Mani. « Certains regards et autres prières, objets chimériques ». Rotonde des Halles de l’Ile, Genève.

1984     Galerie de l’Hôtel-de-Ville, Yverdon-les-Bains : Dessin sur interface pendant l’écoute du groupe de musique Digitalismus – composition musicale inconsciente par Luc Joly.
Design étiquettes et bocaux, Roullet, Nyons, France.

1985     Concours de la Place de l’Octroi, Carouge. 3e Prix.
Rencontre de Michel Butor ä la Galerie Éditart, Genève, fondée par Orlando Blanco, ancien compagnon de Fidel Castro. Depuis cette année : correspondance et collaboration par divers dialogues entre textes et images. Michel Butor demande toujours à Luc Joly de commencer les « conversations », et l’esprit Cobra préside aux réactions réciproques.
Rencontre de Jean Tinguely à Genève : «  Joly, tu as quelque chose de neuf, montre-le! ».  Entretien Jean Tinguely, Murjel Olesen et Gerald Minkoff : « L’Eden est au Bout-du-Monde ».

1986     Département de l’Instruction Publique, Lausanne. Centre pédagogique de perfectionnement : séminaire sur « Géométrie et créativité ».

1986     Clase de Bellas Artes de la Universidad Compultense en Madrid: séminaire sur:                         “ El Nascimiento de los signos».
Participation avec Michel Butor et la Galerie N29 au Concours UNI Dufour portant sur la rénovation artistique d’un bâtiment universitaire de Genève.

1988     Création du Centre culturel du Rocher. Nyon : un théâtre d’essais, des ateliers, des studios et quatre galeries. La galerie Pierre Huber inaugure le Centre.
Concours UNI III. Genève. Prix : 2e ex aequo.

1989     Collège St-Maurice. Valais. Séminaire : « Pourquoi faire des images ? ».
Schweizer Metall Union, Aarberg.  Seminar:  « lst die Geometrie eine unerlassliche Wissenschaft? »

1990     Centre d’Etudes du Haut-Leman. La Tour-de-Peilz. Conférence : « Axes et symétries dans la sculpture ». Rencontre de Joseph Voyame lors de la présentation par Luc Joly de Bernard Cattin et Hubert Girardin à la Galerie du SoleiI de Saignelegier, Suisse.
Guide et conférence pour l’Association des Femmes Universitaires de Genève. Fondation Giannada. Martigny.

1990     Collaboration avec Sam Goodman-Renfordt, performer : « L’espace du temps », hommage Marcel Duchamp et réflexion sur les travaux d’Henri Bergson. Design, Hôpital de Sierre, Suisse : « L’écologie a commencé avec Haeckel vers 1870 ».
Article de Diane Daval clans « Voir », n° de juin, à l’occasion de l’exposition à la Galerie du Chateau de Môtiers (avec Michel Butor) de la suite «  Switzerland Now »  .
Rencontre avec Hans-Christoph von Tavel, directeur du Kunst Muzeum Bern, ä la GalerieSusanne Kulli à Berne.

1991     Rencontre de Jean-.Hubert Martin à Berne et conversation au sujet de Méret Oppenheim.
A Ia Galería Harrods, Buenos Aires, Calle Florida: exposé sur « Los dialogos entre palabras y dibujos con Michel  Butor ».

1992     Collaboration avec Vincent Mangeat: conception du Pavillon suisse en tétraèdres pliables de carton. Rencontre de Corinne Desarzens et de Bemard Comment.

1993     Rencontre de Jean-Christophe Ammann à Bale.

1994     Rencontre, puis correspondance avec Pierre Alechinsky et Karel Appel au American Center, Tour Montparnasse, Paris.

1995     Fermeture du Centre culturel du Rocher, Nyon.

1995     Déménagement et construction de « l’Atelier des Iris », Divonne-les-Bains.

1997     Église de Grimisuat. Projet non retenu de vitraux.
Expo 01/Expo 02 : Définir le goût des Suisses : « Vivre heureux en Suisse », in Expomat, N° 902, page 71.

2000     Correspondance avec Jean-Paul Barbier-Müller, au sujet du différend l’opposant, par son goût pour l’esthétisme, à la présentation fonctionnelle des objets au Musée d’ethnographie de Genève.
Atelier d’Architecture de Benoît et Wagner, Lausanne. Collaboration pour « Territoire imaginaire » de l’Expo 01, repris pour l’Expo 02.

2005     Correspondance avec Daniel de Roulet : « Le texte et l’image se stimulent l’un l’autre ; l’art est-il politique ? ».

2006     Confederation of Indian Industry, WEF, Davos:  Open Hand Size Small Portraits of Personalities.   Dialogue par images seules, par Internet, avec Subodh Kerkar, médecin, peintre, galeriste et activiste pour l’écologie à Goa, lnde.